I

Miya Ikushima

Hitodénashi no K
("L'Amour du Monstre")
Nombre de Volumes: 1

Intrigue: Au Japon à l'époque Shôwa (1ère moitié du 20ème siècle), Kaoru Shinohara, un jeune écrivain à la personnalité douce et pure, vit tranquillement avec son jeune disciple Kôta, un collégien. Alors que tous deux se rendent comme chaque mois chez le libraire de leur quartier afin d'acheter le magazine Bungeikai ("Le Monde Littéraire"), où se trouve publiée la dernière oeuvre de Kaoru, ce dernier remarque qu'une nouvelle de son ami Tengaï est également reproduite dans ce numéro. Elle a pour titre Hitodénashi no Koï , et à peine a-t-il commencé à lire le récit, que le jeune homme sent son sang se glacer: il s'agit d'un roman ayant pour thème l'homosexualité; le héros, auteur de théâtre, se noie avec son ami également auteur dans une violente histoire d'amour et de désir. Pour l'époque, le contenu en est des plus "crus" et à la limite de la censure. Mais ce n'est point tant ce côté "immoral" qui choque ainsi Kaoru, que le fait qu'il s'agisse pratiquement d'un récit autobiographique. A moitié de force, Kaoru est devenu l'amant de son ami Tengaï, un homme à l'aspect effrayant, égoïste, brutal, possessif et associal qui, en raison d'un passé pénible et mystérieux, ne fait confiance à personne. Seul Kaoru, grâce à sa pureté, est parvenu à se rapprocher de lui et, pour ainsi dire, à l'apprivoiser, bien que la passion dévorante dont Tengaï fait preuve à son égard ne cesse de lui causer des soucis et se révèle parfois un fardeau autant physique que moral. Mais en lisant ce roman Hitodénashi no Koï , où leur relation à tous deux ainsi que leurs brûlantes étreintes sont retracées avec force détails (seuls les noms des héros ont été changés), un doute angoissant serre le coeur de Kaoru: est-ce que Tengaï ne couche avec lui que pour l'utiliser comme source d'inspiration pour son nouveau roman ?

Itooshii Hito
("Cet Être qui m'est Cher")
Nombre de Volumes: 1

Intrigue: Dans ce second volume décrivant la romance de Tengaï et Kaoru, l'auteur nous livre enfin la toute première rencontre des deux amants. On en apprend également un peu plus sur Tengaï, sa famille et son passé, avec l'apparition dans l'histoire à partir du chapitre 3 d'un personnage qui va prendre son importance par la suite: le peintre-illustrateur Kaïya Sonô, demi-frère de Tengaï, aussi beau et gracile que son aîné a l'air d'un ours. Tengaï, jeune écrivain talentueux et avant-gardiste qui utilise l'écriture comme moyen de se libérer de son passé dramatique, assiste avec ennui à un salon littéraire. Comme à son habitude, asocial, il fait bande à part dans un coin de la pièce, écoutant écoeuré les autres auteurs se complairent dans leur orgueil et leur suffisance. Lorsque soudain, il remarque dans l'un des cercles de discussion un jeune homme qui ne parle pas: la physionomie douce et paisible, il se contente de sourire aux propos de ses camarades, et autour de cet inconnu, Tengaï a l'impression que l'air se trouve purifié. Quelque temps plus tard, alors qu'il prend un verre seul dans une chambre du quartier des plaisirs, Tengaï aperçoit dans la rue le même jeune homme, entouré de deux de ses collègues; ces derniers essaient de l'entraîner dans une maison close, mais le jeune homme s'enfuit, et tandis que l'un des écrivains pervers se lance à sa poursuite, il est sauvé par Tengaï, qui l'invite dans la chambre qu'il a louée. Le jeune homme se nomme Kaoru Shinohara, et c'est un grand admirateur de Tengaï dont il apprécie beaucoup les romans. Tandis qu'ils parlent, Kaoru remarque soudain le lit dans un coin de la chambre et s'excuse aussitôt, car à cause de sa présence, Tengaï ne peut pas appeler la prostituée qu'il a sans doute choisi pour la nuit. Mais à sa grande surprise, son compagnon répond que justement puisque Kaoru se trouve ici, il n'aura pas besoin des services d'une prostituée. Et bon gré mal gré, il se jette sur Kaoru, le faisant jouir sans néanmoins aller jusqu'au bout. Le caractère naïf du jeune homme lui plaît, ainsi il préfère prendre son temps afin de l'habituer à lui et en faire son docile esclave.

 

 

Omowarébito
("L'Être que j'aime")
Nombre de Volumes: 1

Intrigue: Depuis quelque temps, une sourde inquiétude emplit le coeur de Kaoru: quand ils font l'amour, pourquoi Tengaï n'enlève-t-il jamais son kimono ? Pourquoi n'essaye-t-il jamais de superposer directement sa peau à la sienne ? Pourtant ils s'aiment... Kaoru voudrait tellement toucher son ami, et ce mur entre eux le rend seul et triste. Un jour, Tengaï est blessé au bras par un voyou appartenant à une bande qui rançonne les écrivains dont ils jugent les oeuvres indignes ou nocives pour la société de l'époque. Kaoru l'accompagne chez le médecin, mais malgré toutes les protestations de son ami et de l'infirmière, Tengaï refuse obstinément de rester à l'hôpital. Il rentre donc à la luxueuse résidence de type occidental léguée par sa grand-mère, suivi de Kaoru inquiet. Mais lorsque le jeune homme veut l'aider à se changer et se laver, ce qu'il ne peut faire seul à cause de son bras immobilisé, Tengaï le repousse brusquement et lui ordonne de partir. Blessé, Kaoru n'insiste pas. Il commence à comprendre que son ami cache quelque chose sous son kimono noir, quelque chose qu'il ne veut pas lui montrer: est-ce une cicatrice, ou peut-être un tatouage comme ceux des yakuzas ? Tourmenté par son désir de toucher Tengaï, Kaoru en rêve même la nuit. Mais quelques jours après l'accident, tandis que tous deux se rendent à l'hôpital pour l'examen de la blessure, le jeune homme a enfin l'occasion de découvrir le secret de son ami: écartant doucement le rideau de la salle de soins alors qu'on lui refait son pansement, conscient de l'indiscrétion de son acte mais incapable de s'en empêcher, Kaoru découvre l'horrible et profonde cicatrice qui barre le dos de Tengaï de la hanche jusqu'à l'épaule. Mais tandis qu'il demeure saisi par ce spectacle, à ce moment Tengaï se retourne et, effrayé et honteux, Kaoru s'enfuit.

 

Hitori ni Shinaï
("Ne me laisse pas seul")
Nombre de Volumes: 1

Intrigue: Un jour que tous deux sont paisiblement en train de lire, Tengaï demande soudain à Kaoru de venir vivre avec lui. Le jeune homme refuse: il ne peut abandonner la maison dont un ami lui a confié la charge en échange d'une exemption de loyer, ni surtout son jeune disciple Kôta. De même, si quelqu'un d'aussi peu discret que Tengaï venait vivre chez lui, celà ne leur apporterait que des ennuis. A ces mots, Tengaï se met en colère, et comme toujours dans ces moments-là, il se jette sur Kaoru: s'il ne peut le dominer moralement, au moins, physiquement, il est totalement sien. Mais tandis que Tengaï commence à tirer sur son kimono, le jeune homme se met à hurler, se recroqueville sur lui-même. Depuis qu'il a été enlevé et humilié par le père de Tengaï, il est terrifié à l'idée qu'on lui ôte ses vêtements. Entendant celà, Tengaï a un coup au coeur; il se sent responsable et s'en veut énormément de ce qui est arrivé à son ami. Il dit néanmoins à ce dernier que ça n'a pas d'importance s'il ne peut se déshabiller, et tous deux font l'amour en gardant leur kimono. Kaoru finit par rentrer chez lui, mais le lendemain, son jeune disciple lui tend le journal en criant: le nouveau roman de Tengaï Kanashii Kangu ("Le Jouet Triste"), publié en feuilleton hebdomadaire, ne figure pas dans le journal ce jour-ci. Surpris et très inquiet, Kaoru se précipite chez son ami pour avoir des explications et rencontre sur place le manager de Tengaï, qui l'a devancé et tambourine en vain à la porte du bureau. Finalement, Tengaï laisse entrer Kaoru seul, et pénétrant dans la pièce, le jeune homme remarque les feuilles blanches éparses sur le plancher. La vérité lui apparaît alors d'un coup: Tengaï ne peut plus écrire !

 

Soshité Haru no Tsuki
("Puis la Lune de Printemps")
Nombre de Volumes: 3 en cours

Intrigue: Edo, 1863. Le Shieikan est un dôjô où l'on pratique le style d'épée Tennenrishin enseigné par le grand Maître Isami Kondô. Mais c'est surtout un lieu d'entraînement où des guerriers renommés pratiquant toutes sortes de styles différents viennent perfectionner leur technique à la lance ou au sabre. Hormi le bon Maître Kondô, jeune homme d'une trentaine d'années à la force et à la carrure d'ours, vivent en pension au Shieikan ses cinq principaux assistants: tout d'abord son ami d'enfance Toshizô Hijikata, une sorte de rebelle qui paraît toujours de mauvaise humeur et passe son temps à composer des poèmes maladroits; ensuite Keisuké Yamanami, le "Génie des Montagnes du Nord" pratiquant le style Hokuto, un jeune homme à la longue chevelure claire aussi doué au sabre que remarquablement intelligent et qui est en quelque sorte "l'épouse dévouée" de Maître Kondô; puis, ajoutons Sanosuké Harada, grand et fort mais un peu naïf, guerrier célèbre pour son habileté à la lance; vient ensuite le jeune Heisuké Tôdô, un adolescent au passé pénible qui a décidé de devenir très fort afin de ne plus être obligé de se plier à la cruauté des adultes; gai et dynamique mais souffrant d'anémie, Tôdô passe son temps à manger et pratique lui aussi le style Hokuto. Enfin, au Shieikan il y a surtout Sôji Okita, un bel adolescent qui possède au sabre une habileté exceptionnelle, au point d'avoir surpassé Maître Kondô lui-même. De son vrai nom Shûjiro, il a parcouru divers dôjô afin de parfaire sa technique d'épée, avant de finalement se fixer au Shieikan certain d'avoir trouvé en Kondô, à qui il voue une admiration sans bornes, le maître idéal. Sôji a fait autrefois la promesse à son ami d'enfance Kikuchiyo, sans doute le fils d'un seigneur avec qui il communique à travers ses rêves, de vouer sa vie à le protéger, et pour celà de devenir le capitaine de sa garde personnelle. Mais de basse extraction, Sôji doit d'abord se distinguer et devenir très fort.


Soshité Haru no Tsuki 2 - Akéyuku Sora
("Puis la Lune de Printemps 2 - Un ciel sans Nuage")
Nombre de Volumes: 3 en cours

Intrigue: Si le volume précédent introduisait les différents personnages, dans ce second volet on en apprend davantage sur leur famille et leur passé. Les quatre premiers chapitres sont donc ponctués de retours en arrière dans lesquels nous sont expliqués entre autres le profond lien d'amitié liant Toshizô et Maître Kondô, ainsi que le drame ayant poussé Yamanami à quitter ses montagnes natales: doué dans tous les domaines, considéré dans son village comme un "enfant divin", ses parents n'avaient d'yeux malgré tout que pour son frère aîné, sans compétences particulières mais héritier, délaissant complètement leur fils cadet et même se montrant embarassés que le peuple le loue et le vénère ainsi. A la recherche d'un endroit où exercer ses dons et sa sagesse, Yamanami avait donc fini par quitter sa région. Mais même à présent qu'il s'est fixé au dôjô dirigé par son compagnon Kondô, cette froideur de sa famille à son égard ne cesse de tourmenter le jeune homme, car si dans son village il apparaissait comme un surdoué, dans une grande ville comme Edo il n'est plus qu'un érudit venu de la campagne; quant à l'art du sabre, Kondô et Sôji le surpassent incontestablement. Un jour qu'avec ces deux derniers Yamanami est allé donner une leçon de sabre chez un riche bourgeois, sur le chemin du retour il rencontre un ami de son frère qui était à sa recherche. Le samouraï lui annonce le décès de sa mère. Cependant, même si ce calme qu'il éprouve face à cette triste nouvelle lui fait horreur, le jeune homme doit se rendre à l'évidence qu'il n'éprouve aucun chagrin. Plus que jamais, il se demande quelle est sa place en ce monde. Tandis qu'il reste silencieux enfermé dans sa chambre, ses amis se font beaucoup de soucis à son sujet. Mais seul Maître Kondô, avec sa bonté et sa compréhension coutumières, est capable de réconforter son compagnon....

 

Satoru Ishihara

Karisma

Intrigue: Arthur, un métis latino-américain, a grandi dans les bas-fonds de New York où règnent violence et corruption. Charismatique chef de gang surnommé El Gato ("Le Chat") en raison de sa souplesse et son agilité, il est aussi le symbole unificateur de plusieurs bandes de voyous impliqués dans diverses affaires de drogue, de vols à main armée et de cambriolages. Casier judiciaire bien rempli (et délits auquels il faut ajouter le meurtre de son propre père, tué par balle mais en légitime défense) qui lui a valu de se retrouver un an et demi durant dans un centre de détention pour mineurs. A présent âgé de 18 ans, mis en liberté surveillée pour bonne conduite, Arthur vient d'être placé sous la responsabilité d'un organisme qui se charge de réinsérer les jeunes délinquants, qui lui a trouvé une place de gardien dans un parking. On l'a bien prévenu: maintenant que le jeune homme est majeur, à la première incartade il sera remis immédiatement en prison, et cette fois dans l'un de ces sordides pénitenciers pour adultes.

 

Yukari Itô

Bad Moon
Nombre de Volumes: 4 (série que l'auteur a abandonné en cours)

Intrigue: Ibu ("Yves") Kazuki, lycéen, fait depuis sa plus tendre enfance un drôle de rêve: alors qu'il se trouve dans un étrange paysage nocturne, une grande panthère noire le fixe de ses intenses prunelles vertes. Tandis qu'il appelle en criant l'animal qui s'enfuie, Ibu se réveille au beau milieu de sa classe, en plein cours. Il se fait aussitôt tancer par son professeur, mais Nagisa, sa voisine et amie d'enfance, prend sa défense en expliquant que le garçon, orphelin, avait passé un mois éprouvant à soigner puis s'occuper des funérailles de sa grand-mère adoptive. Un peu plus tard, Ibu avoue à son amie que ces derniers temps, il manque de sommeil, sans que celà soit particulièrement du à sa grand-mère: la nuit, il n'éprouve plus le besoin de dormir, mais se trouve en proie à une soif dévorante. Alors que tous deux discutent à la bibliothèque, le crépuscule tombe soudain et un violent orage éclate. Regardant par la fenêtre, Ibu aperçoit la mystérieuse panthère noire de son rêve et se lance à sa poursuite jusqu'à un cimetière, où une nuée de corbeaux l'attaque. Il est sauvé par un jeune homme aux longs cheveux noirs et aux yeux verts comme ceux de l'animal, qui lui donne le nom de "Prince". Ibu croit avoir affaire à un détraqué, mais le jeune homme lui fait remarquer le tatouage que le garçon a sur l'épaule, lui disant que c'est la preuve qu'il est le Prince des Ténêbres. L'homme, Kaï Reïvun Merlin 3ème du nom, montre également le symbole presque identique qu'il porte lui-même sur la poitrine, expliquant qu'il est le Premier Chevalier du Royaume de la Nuit, et de plus le fiancé attitré d'Ibu. Ce dernier, trop choqué, réagit en tombant dans les pommes. Plus tard, dans la chambre du garçon, Kaï raconte au jeune souverain les circonstances dramatiques de sa naissance. Ibu serait en fait un "Dampil", le métis d'une femme humaine et du roi des Vampires. Avant de mourir, le roi Dracul, son père, a eu le temps de sceller les portes de son royaume pour le préserver des Nabi, les "Esprits de la Mort". Afin de monter sur le trône et sauver son pays des traîtres, Ibu devra retrouver les douze autres chevaliers qui, une fois réunis, pourront lever le sceau qui condamne la porte du Royaume des Ténêbres. Protégé par son fiancé Kaï des Nabi qui veulent le tuer, Ibu commence un long voyage à la recherche de ces chevaliers, ainsi que son apprentissage de magicien et de vampire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site