G

Seï Gotô

d'après le roman de Kô Akizuki

Fujimi Orchestra: Kanreï Zensen Conductor
("The Conductor of Cold Front")

Intrigue: Yûki Morimura, 23 ans, travaille comme professeur remplaçant dans un lycée. Jeune homme réservé et introverti, il n'a qu'une seule passion: la musique, le violon dont il joue depuis son plus jeune âge. Voilà cinq ans que durant ses heures libres et les week-ends, il officie en tant que maître de concert dans l'orchestre Fujimi, le petit orchestre amateur de sa ville. Yûki mène donc une vie bien tranquille, réglée comme du papier à musique. Jusqu'à ce qu'un jour, un étrange nouveau-venu fasse son apparition dans la salle de  musique où il répète avec ses camarades: un jeune homme dont la beauté sombre n'a d'égale que la taille impressionnante, bien loin des standards de la morphologie japonaise. Mr. Ishida, petit homme rondouillard et jovial portant le surnom de Niko-chan ("Mr. Sourire") qui cumule les fonctions de directeur et de manager de l'orchestre, présente le nouveau-venu comme étant Keï Tônoïn, qui sera désormais le chef d'orchestre attitré de Fujimi. Diplômé du réputé Conservatoire de Musique de Tôkyô en dépit de son jeune âge, ce surdoué a passé ces dernières années à peaufiner sa technique à l'étranger, en Europe, en Australie...., avant de rentrer enfin au Japon. En entendant les références éminentes du chef d'orchestre, une seule question brûle les lèvres de Yûki: pourquoi Tônoïn a-t-il choisi d'intégrer Fujimi ? Avec un tel CV, il aurait pu aisément postuler dans un orchestre professionnel !
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site