F

Futaba Aoï

Shiyô yo
("Faisons-le")


Intrigue: Bien que peu doué pour le sport, Ayasé, lycéen, est devenu manager du club d'athlétisme par admiration pour Matoba, un garçon du même âge que lui. Dès sa rentrée en seconde dans cet établissement, Ayasé l'avait tout de suite remarqué: avec son physique séduisant, sa grande taille et sa carrure athlétique, mais aussi les efforts et le sérieux qu'il applique à n'importe laquelle de ses activités, en sport comme dans ses études, Matoba est quelqu'un de vraiment bien qui ne manque pas d'attirer l'attention. Si Ayasé a eu le coup de foudre, il en est de même pour son camarade; et pourtant, même si tous deux se trouvent à présent en Terminale, leur relation n'a pas évolué d'un poil durant ces trois ans: Matoba sûr de lui continue plein d'entrain sa drague maladroite, tandis que Ayasé, refusant de reconnaître qu'il l'aime, l'envoit promener inlassablement. C'est que le jeune homme ne peut s'empêcher de se remémorer les paroles prononcées par le sportif lors de leur première rencontre: "Ouwah ! Terrible !! Ton visage est tout à fait mon genre !!" Qui pourrait en effet supporter d'être ainsi évalué uniquement selon son apparence physique ? Ces mots ont jeté un froid dans le coeur du manager irrité. Il a néanmoins continué de s'occuper de l'équipe d'athlétisme avec ferveur, appréciant beaucoup cette activité qui lui prend pourtant énormément de son temps. Ses professeurs ont beau conseiller au jeune homme d'abandonner le club pour se consacrer à la préparation de ses examens d'entrée à l'université, Ayasé ne peut s'y résoudre, ne voulant pas, bien qu'il ait repoussé ses avances, se séparer de Matoba.

 

Level-C

Co-écriture avec Kurénaï Mitsuba

Nombre de Volumes: 6,

plus un hors-série

 

Intrigue: Enfant naturel, lorsqu'il perdit sa mère à l'âge de douze ans, Mizuki Shinohara s'était cru définitivement seul au monde. C'était sans compter l'apparition soudaine de Minoru, un ravissant jeune homme qui se présente comme son demi-frère: Mizuki et lui ont le même père, et bien que lui aussi ignorait jusqu'aux funérailles de la défunte l'existence de ce parent caché, Minoru est bien décidé à recueillir son petit frère. Ancien mannequin, après avoir réuni assez d'argent, Minoru a finit par monter sa propre agence en dépit de l'opposition de son père. Bien que ce dernier se soit toujours opposé à ses projets, le jeune homme n'a cependant pas le sentiment d'avoir jamais été brimé ou malheureux, et il ne peut s'empêcher d'éprouver un vague sentiment de culpabilité d'avoir ainsi vécu dans l'insouciance tandis que Mizuki devait mener une existence plutôt difficile. En le gardant à ses côtés, Minoru a ainsi bien l'intention de compenser par ses soins tout ce que son cadet n'a jamais eu.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site